Evènements internationaux

Le PFVT fédère les activités de la délégation française aux événements internationaux afin de renforcer la prise en compte des problématiques urbaines et territoriales dans l'agenda international. Depuis sa création, le PFVT a participé aux événements suivants :

Conférence des Nations unies sur le logement et le développement urbain durable - Habitat III, octobre 2016

Habitat III, qui se tiendra du 17 au 20 octobre 2016 à Quito en Equateur, est la troisième conférence organisée par ONU-Habitat sur le logement et le développement urbain durable après celle de Vancouver en 1976 et Habitat II à Istanbul en 1996.

Pour en savoir plus sur les différentes étapes du processus de préparation de la conférence, consultez le portail dédié à la Conférence et à la mobilisation des acteurs français de l’urbain.

Conférence européenne régionale Habitat III, Prague - 16-18 mars 2016

Parmi les 5 conférences régionales organisées dans le cadre d’Habitat III, la conférence régionale européenne s'est tenue à Prague du 16 au 18 mars 2016, organisée par le Ministère tchèque du Développement régional. Près de 4 000 participants ont participé aux échanges durant trois jours.

Les acteurs français mobilisés

Aux côtés de la délégation officielle conduite par le Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International et le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, près de 30 acteurs français, issus de collectivités locales, d’organisations professionnelles, de la société civile et de la recherche ont participé à la Conférence.
3 side event ont été organisés par des acteurs français :

  • Les politiques de logement durable dans le nouvel agenda urbain : expériences des Ecoquartiers dans un contexte international, organisé par le ministère du Logement et de l’Habitat durable. Ainsi des expériences en matière de planification (Eric Huybrechts, Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile de France), d’aménagement opérationnel (Cédissia About de Chastenet, Ville de Paris), de renouvellement urbain (Hubert Julien Laferriere, Ville de Lyon) et de logement (Cyril Royez, Urbamonde) ont été présentées. Tearii Alpha, Ministre du Logement de la Polynésie Française, a présenté les enjeux spécifiques en matière d’urbanisme tropical et d’habitat durable.
  • Le rôle des réseaux d'acteurs urbains dans la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain organisé par l'IAU Ile de France
  • Le développement urbain en Europe Centrale et de l'Est organisé par le Centre Français de Recherches en Sciences Sociales (CEFRES)

Déclaration de Prague

Habitat III Opening Session2La Déclaration de Prague, adoptée par les 56 États membres de l’Europe, des Balkans, de l’Amérique du Nord et de l’Asie, sera prise en compte dans l’élaboration du Nouvel Agenda Urbain. Face aux multiples défis auxquels les pays européens sont confrontés, 4 orientations ont été définies :

  • Villes innovantes et productives : environnement des affaires, politiques locales, foncier, économie verte et circulaire, etc.
  • Villes résilientes, vertes, compactes et utilisant efficacement les ressources par le déploiement d’infrastructures vertes et bleues ;
  • Villes inclusives et sûres notamment par l’accès au logement, aux services publics, aux espaces publics, à la sécurité foncière, à la mobilité pour tous y compris les groupes marginalisés ;
  • Une bonne gouvernance urbaine : approche territoriale spécifique, collaboration entre les niveaux de gouvernements, planification urbaine stratégique, suivi du nouvel agenda urbain; accessibilité des données et protection de la vie privée ; mobilisation de ressources financières, etc.

Consultez la Déclaration de Prague.

 

 

Campus urbain de Paris, 20-21 janvier 2016

Les 20 et 21 Janvier 2016 à l’UNESCO, s’est tenu le Campus Urbain de Paris qui a réuni environ 240 acteurs français de l’urbain. Cet évènement a été organisé par la Fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU), l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) et le Partenariat Français pour la Ville et les Territoires (PFVT), dans le cadre de la Campagne urbaine mondiale (WUC).

Les nouveaux enjeux de l’urbanisme

Partout dans le monde les villes font face à des enjeux nouveaux – changement climatique, équité, gestion des ressources, emplois, utilisation des nouvelles technologies – et doivent y apporter des réponses adéquates pour le bien-être de leurs habitants. Pendant 2 jours, de nombreux acteurs issus des collectivités locales, d’organisations de la société civile, d’entreprises, de professionnels ou de chercheurs) ont questionné 7 thématiques :
• Solidarité des territoires
• Qualité de vie & inclusion sociale
• Résilience au changement climatique
• Services urbains et ville connectée
• Nouveaux modèles économiques et innovation
• Mobilité
• Financement du développement urbain

La planification intelligente pour une ville durable

La planification intelligente est un processus ouvert et inclusif permettant la participation de tous les citoyens au projet de ville construit par les autorités locales. Cette approche permet en outre de mobiliser l’expertise d’usage des habitants, usagers et producteurs de la ville.

La planification est un processus adaptable permettant de prendre en compte les spécificités territoriales : sociales (inégalités, accès à la ville pour tous), environnementales (ressources naturelles, risques climatiques, etc.) ou économiques (emplois, etc.), ainsi que les projets existants au niveau local et leur articulation avec le niveau national.

En tant que processus réversible, la planification intelligente laisse la place à l’expérimentation pour tester les solutions proposées et en tirer des enseignements utiles pour les politiques urbaines de demain.

La planification intelligente est un processus réversible, permettant d’anticiper les évolutions du territoire sur le long terme et de proposer une vision prospective du développement urbain.

Les recommandations du Campus

Issus de ces échanges, le Campus Urbain de Paris a proposé des recommandations en matière de planification pour un développement urbain durable.

Les États ont été appelés à :
- présenter une vision à long terme du développement de leur territoire en définissant un cadre institutionnel, législatif et règlementaire ainsi que des outils de suivi permettant de garantir la cohérence entre les niveaux national et local.
- augmenter les ressources dédiées aux autorités locales, notamment par le transfert de compétences et la mise à disposition de moyens humains, techniques et financiers.
- agir au niveau local par la fourniture de services mais aussi en favorisant la coopération entre autorités locales, particulièrement entre les territoires transfrontaliers.

Les autorités locales sont invitées à :
- renforcer la gouvernance urbaine à travers l’élaboration et la mise en place d’outils juridiques, financiers et techniques. Il s’agit de proposer une vision politique de long terme pour le territoire et de favoriser l’intégration de tous les acteurs à cette vision via des processus participatif.
- promouvoir le renforcement des capacités des populations, particulièrement des plus vulnérables (femmes, jeunes et personnes âgées, réfugiés) et réduire les inégalités.
- proposer des solutions adaptées à chaque contexte en termes d’infrastructures, de services urbains, d’espaces publics, de transports tout en tenant compte des spécificités culturelles et sociales du territoire.
- développer les outils de suivi et d’évaluation à travers le développement d’observatoires urbains, d’indicateurs pertinents ou l’élaboration de bases de données.
- améliorer la cohésion territoriale en renforçant la coopération entre les collectivités notamment entre les collectivités des espaces transfrontaliers.

Le milieu de la recherche et de la formation, les acteurs du secteur privé et les professionnels du développement urbain ont un rôle majeur à jouer en matière de planification par le développement et la mise en œuvre de projets pilote intégrant les dimensions sociale, environnementale et économique. De plus, le développement de coalitions d’acteurs favorise l’innovation, levier pour un développement urbain durable.

La déclaration issue du Campus sera transmise à la Campagne urbaine mondiale et contribuera au document The City We Need, publié par la Campagne urbaine mondiale. Ce document sera versé en tant que contribution au nouvel agenda urbain qui sera défini lors de la Conférence Habitat III.

 

COP 21, décembre 2015

La Cop 21 est la 21ème conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

L’accord de Paris, adopté par les Etats membres le 12 décembre 2015 à la COP 21 se propose de limiter le réchauffement climatique en dessous de 2°C. Pour parvenir à cet objectif, il établit le principe de responsabilité commune mais différenciée, qui oblige les pays industrialisés à financer l’aide aux pays les moins avancés à hauteur de 100 milliards par an d’ici à 2020 pour soutenir leurs politiques d’atténuation et d’adaptation. En revanche, certains points clés sont gardés sous silence dans l’Accord notamment la fixation d’un prix au carbone ou encore la compensation des pertes et dommages des pays les plus vulnérables liés au dérèglement climatique.

La COP 21 a été l’occasion d’un investissement massif de la part des acteurs non étatiques pour trouver des réponses aux impacts du changement climatique à toutes les échelles, du local au national, du régional à l’international. La COP 21 a enfin permis de prolonger l’initiative LLPA – Plan d’actions Lima-Paris – qui valorise des engagements concrets pris par des villes, régions, fondations, banques ou entreprises ou par des coalitions d’acteurs étatiques et non étatiques dans des domaines liés au développement durable et au climat. Voir la plateforme NAZCA.

Une trentaine d’évènements en relation avec le développement urbain durable ont été organisés par des membres du PFVT entre le 30 novembre et le 12 décembre 2015, notamment :

  • Une conférence sur l’action climatique des villes organisée par Cities Alliance et ONU-Habitat
  • Une conférence sur le lien entre la COP21 et Habitat III et la mobilisation des acteurs français de l’urbain organisé par Vivapolis
  • Une conférence sur les leviers des partenariats public-privé face aux enjeux d'urbanisation et de dérèglement climatique organisé par ONU-Habitat et la Campagne Urbaine mondiale

Un débat sur l’importance de mesurer l’impact climat des politiques des villes organisé par l’AFD.

 

Sommet Climat et Territoires, juillet 2015

Sommet Climat et Territoires 2015Le secrétariat technique a participé au Sommet mondial Climat & Territoires qui s’est tenu à Lyon les 1er et 2 juillet. Organisé à cinq mois de la 21e Conférence des parties (COP21) sur le climat, ce Sommet mondial est une « étape-clef » parmi la trentaine d’événements préparatoires. Rendez-vous majeur des acteurs non étatiques, le Sommet Climat & Territoires a rassemblé les principaux réseaux de collectivités locales et d’ONG.

Le PFVT a mobilisé ses membres sur trois thèmes centraux, à travers les ateliers consacrés à la planification territoriale, aux mesures d’adaptation au changement climatique et au financement des mesures en faveur du climat. Ces ateliers se sont nourris des échanges d’expériences des participants et ont abouti à des propositions de textes partagés durant les séances plénières afin de contribuer aux débats de la COP21. Ce sommet a été marqué par un très fort engagement des acteurs du territoire. François Hollande a annoncé que les financements pour la mise en œuvre des actions en faveur du climat seraient accessibles directement aux collectivités locales.

 

 

 

Campagne urbaine Mondiale - Urban Thinkers Campus, octobre 2014

Organisé par la Campagne urbaine mondiale, le campus a rassemblé, les 15 et 16 octobre 2014, environ 80 participants issus d'ONU Habitat, d'organisations de la société civile, d'instituts de planification, d'universités et de centres de recherche, notamment. Le secrétarait technique du PFVT y était représenté.

WUC CASERTA

 

Différents évènements se sont tenus :

  • les laboratoires urbains au cours desquels les membres de la Campagne urbaine mondiale ont présenté des expériences novatrices, des nouvelles pratiques
  • les sessions des groupes constitutifs (Autorités locales et Parlementaires, Recherche et Académie, Société civile et Communautés, Femme, Professionnels et Secteur privé, Enfance et Jeunesse). Ces sessions ont permis d'enrichir le document « The City We Need », qui proposera des recommandations pour construire le nouvel agenda urbain en perspective de la Conférence Habitat III.

 

5e Forum de l'Action Internationale des Collectivités, juillet 2014

Organisée par Cités Unies France et modérée par Marc Trouyet, Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, la Conférence sur l'action internationale des collectivités et l'offre française en matière de ville durable a réuni, le 4 juillet, Marie Bjornson Langen, AFD, Yves Dauge, PFVT, Elie Gebrayel, ville de Ghalboun, Alain Levy et Basile Pierre, ville d'Issy les Moulineaux, Muneharu Nakagaï, ville de Toyo-Oka, Michèle Pappalardo, Fédératrice Mieux vivre en ville et Pierre Victoria, Veolia, autour des enjeux de ville durable, de diplomatie économique et de rayonnement international. Les actes du 5e Forum seront publiés par Cités Unies France.
 

ForumCUF ConfVillesDurables

Marc Trouyet, sous-directeur de la gouvernance démocratique MAEDI
Elie Gebrayel, Maire de la ville de Ghalboun (Liban)
Michèle Pappalardo, Vivapolis et Yves Dauge, co-président PFVT

 

Journées " Les marchés d'expertise dans le domaine de l'urbain au Vietnam", mai 2014

Le PFVT était partenaire des Journées sur l'expertise urbaine organisées à Hanoi à la fin mai par l'association Idefie, avec le soutien du ministère des Affaires étrangères et du développement international, d'Adetef et le partenariat du ministère vietnamien de la Construction.

Plusieurs membres du Partenariat ont participé à ces Journées: l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France, les Ateliers de Cergy, Cerway, Veolia, le Conseil supérieur du notariat et des chercheurs. Des échanges concrets ont réuni les administrations, agences et entreprises vietnamiennes avec les agences publiques, entreprises, urbanistes, juristes et économistes présentant le savoir-faire français et les réalisations, tant en France qu'au Vietnam (le PADDI implanté à Ho Chi Minh Ville et l'Institut des Métiers de la Ville à Hanoi) ou dans d'autres pays. EDF a ainsi montré les résultats obtenus avec Veolia à Singapour dans le domaine du traitement de l'information en matière de consommation énergétique des bâtiments.

Les représentants d'ONU Habitat et des bailleurs présents (AFD, Nations Unies) ont rappelé que le Vietnam connaît une croissance urbaine rapide (le taux d'urbanisation a atteint 30 % en 2009) qui pèse fortement sur les besoins en énergie, exerce une pression sur les ressources agricoles, contribue au creusement des inégalités compte tenu des difficultés d'accès à un logement de qualité et aux services urbains et renforce la vulnérabilité au changement climatique.

Pays à revenu intermédiaire, il bénéficie de financements internationaux abondants (400 M. € de dons programmés par l'Union européenne pour 2014-2020) même si l'AFD, fortement présente, a indiqué, à l'inverse, réduire ses dons et chercher le meilleur effet de levier sur ses prêts.

Les experts français ont montré, exemples à l'appui, l'importance de disposer d'un cadre et d'outils de planification adaptés à l'échelle locale, lois sur l'urbanisme, le logement, la construction, le foncier. Le Vietnam s'est doté de nombreux plans et programmes dans le domaine foncier et de l'habitat, a édicté des stratégies et des lois. Toutefois, le processus de planification pourrait être davantage participatif et plus stratégique en anticipant l'expansion urbaine, ce qui permettrait une meilleure mise en oeuvre.

La disponibilité et la fiabilité des données, la programmation et le phasage des aménagements et des infrastructures, la participation des citoyens, la sécurisation du foncier, l'efficacité énergétique des bâtiments, la prévention des inondations, l'adaptation de l'offre urbaine aux populations flottantes ont été illustrés par des cas concrets. La tarification des services urbains et la viabilité des partenariats publics-privés dans les domaines de l'environnement et des transports, l'adéquation des textes législatifs donnèrent également lieu à des échanges animés au cours desquels les officiels vietnamiens se sont déclarés intéressés à travailler avec l'expertise française.

 

7e Forum urbain mondial, Medellin (Colombie), avril 2014

Organisé par ONU-Habitat depuis 2002, le Forum Urbain Mondial (FUM) est la principale conférence internationale sur le développement urbain associant l'ensemble des acteurs de l'urbain : publics, privés, société civile, chercheurs et universitaires, etc.

La 7e Session du Forum Urbain Mondial s'est tenue du 5 au 11 avril 2014, à Medellin (Colombie), sur le thème de « L'équité urbaine en développement – des villes pour la vie ». 22 000 participants ont contribué à l'identification des défis urbains et ont préparé l'agenda post 2015 des Nations unies et de la conférence Habitat III qui redéfinira en 2016 l'agenda urbain international pour les 20 prochaines années.

Forte de près de 200 personnes, la délégation française a été coordonnée par le Ministère des Affaires étrangères et du Développement international dans le cadre du PFVT.

Parmi les axes majeurs présentés par les intervenants français :

  1. Les orientations de l'aide française en faveur de la maîtrise d'ouvrage publique locale, élaborées dans le cadre du PFVT. Ces orientations ont donné lieu à un networking event le 08 avril organisé par le PFVT et dans lequel sont intervenus Marc Trouyet, sous-directeur de la gouvernance démocratique au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international et Yves Dauge Ancien Sénateur d'Indre-et-Loire.
  2. Les politiques menées en France en faveur du développement de la ville durable, de la densification douce ou de la participation citoyenne et des innovations en termes sociétaux, environnementaux et économiques. Ces thématiques ont été abordées au cours d'un networking event le 08 avril dans lequel est intervenu Jérôme Masclaux, sous-directeur adjoint à l'aménagement durable à la DGALN - Ministère du Logement et de l'Égalité des territoires
  3. Les interventions de l'AFD axées sur ses engagements pour un développement urbain durable
  4. La thématique « ville et climat », dans le cadre de la préparation de la conférence des Parties sur les changements climatiques (COP21) que la France accueillera en 2015

Au sein du Pavillon France, les acteurs français ont présenté leurs expériences en matière de développement urbain durable, par des expositions, des ateliers, des films et des documents d'information.

A l'occasion du Forum urbain mondial, le MAEDI a réalisé une vidéo making off :

 
7ème Forum urbain mondial dédié à l’équité... par francediplotv

Pour en savoir plus :

Programme France :  Programme France Evènements officiels (3.01 MB)Programme France Interventions officielles (171.47 KB)

Pavillon France : Programme Pavillon (1.82 MB)

Dossier de presse : DossierPresse - Delegation française (FR) (763.85 KB)

Rapport du PFVTRapport final FUM PFVT (11.05 MB)

 

4e Congrès de Cités et Gouvernements Locaux Unis, Rabat (Maroc), octobre 2013

 

 « Être la voix unifiée et le défenseur de l'autonomie locale et régional démocratique, promouvoir ses valeurs, ses objectifs et ses intérêts, au travers de la coopération entre les gouvernements locaux, comme au sein de la communauté internationale. »

 

Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) représente et défend les intérêts des gouvernements locaux et régionaux dans les débats internationaux.

Le 4e Congrès mondial s'est déroulé du 1er au 4 octobre 2013 sur le thème Imaginer la société, construire la démocratie. Il a accueilli environ 3 700 participants de plus de 1 000 pays. Composée de 147 personnes, la délégation française était une des plus nombreuses.

Le secrétariat technique du PFVT était chargé de l'organisation du pavillon France, en lien avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement international, le service de Coopération et d'Action culturelle de l'Ambassade de France au Maroc ainsi que Cités Unies France.

Le PFVT a participé à l'organisation du side event « Les défis de la croissance urbaine : quels moyens pour les collectivités territoriales ? », en appui au ministère des Affaires étrangères et du Développement international. L'événement s'est tenu le 1er octobre 2013 et a rassemblé une cinquantaine de participants.

 

10e édition d'Ecocity, Nantes (France), septembre 2013

 

« La ville comme chantier essentiel pour la réponse aux enjeux globaux de la durabilité » Ecocity 2013

 

Ecocity est une plateforme pour accélérer le changement à l'échelle, mondiale, en partenariat avec les Nations Unies. Cette 10e édition a été l'occasion pour le PFVT d'engager une première prise de contact avec les partenaires présents au Sommet.

Le PFVT est apparu à cette occasion comme l'un des partenaires fondateurs de l'initiative Vivapolis, lancée à cette occasion.

 

6e sommet Africités, Dakar (Sénégal), décembre 2012

Le PFVT a participé au sommet des collectivités locales africaines dédié au thème « Construire l'Afrique par ses territoires, quels défis pour les collectivités locales » organisé par Cités et gouvernements locaux unis Afrique (CGLU-A), l'association africaine des collectivités locales. La coordination de la délégation française sera assurée par Cités Unies France, la plateforme française de la coopération décentralisée. Les partenaires français ont présenté plusieurs candidatures pour l'organisation de sessions, en particulier une session sur le thème de la gouvernance urbaine et de la fiscalité locale portée par le MAE.

Le PFVT a organisé deux sessions. La première portait sur la planification urbaine stratégique autour des expériences de Dakar, Bamako, Addis Abeba et Antananarivo ; la seconde sur l'accès aux services de base dans le cadre de la décentralisation.

 

6e Forum urbain mondial, Naples (Italie), septembre 2012

Le Forum urbain mondial organisé par ONU Habitat est la principale conférence internationale sur le développement urbain. La délégation française au 6e Forum urbain mondial organisé sur le thème du « Futur urbain » a compté près de 180 participants représentant la diversité de la coopération urbaine française (administrations, élus et collectivités locales, entreprises privées, professionnels de l'urbanisme, ONG, chercheurs), soit une des plus importantes délégations parmi les pays développés. La coordination a été assurée par la Mission de la gouvernance démocratique (ECODEV-MGD) avec l'appui du secrétariat technique du PFVT. Elle a permis une participation française particulièrement visible dans l'ensemble des sessions du Forum.

Des Français sont intervenus dans plus de 50 sessions, dont les 4 plénières : interventions de Jean-Marc Michel, directeur général de l'Aménagement, du Logement et de la Nature (METL/MEDDE), Pierre Cohen, maire de Toulouse, Dov Zerah, directeur général de l'Agence française de développement et Hubert Julien-Laferrière, vice-président du Grand Lyon.

Six événements officiels ont été organisés par des acteurs français sur les thèmes : espace public dans les projets de réhabilitation des quartiers précaires, stratégie urbaine durable, coopération urbaine décentralisée, gouvernance et société civile (le rôle de la recherche), éco-habitat pour des villes intelligentes. Un pavillon français a accueilli des expositions, des débats et des films valorisant l'expertise française dans le domaine.

Deux thèmes ont été particulièrement portés par la France : la planification urbaine stratégique et l'accès aux services de base dans le cadre de la décentralisation.

 

Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20, Rio de Janeiro, juin 2012

La ville durable a constitué un thème émergent de l'axe « Economie verte dans le contexte du développement durable et de l'éradication de la pauvreté ». Il a fortement été porté par la délégation française à travers l'organisation d'une trentaine de sessions, ainsi qu'au travers du pavillon français dédié à ce thème. Le PFVT a en particulier organisé deux sessions : Les acteurs de la ville durable, démarche de co-construction impliquant en particulier Veolia Environnement, Cités Unies France, l'Institut de la Gestion Déléguée, Artelia, le MAE et le ministère de l'Ecologie, et Approches innovantes pour un développement territorial durable Nord / Sud, impliquant en particulier l'ADEME, l'AFD et le Comité 21.

Le MAE a, pour sa part, co-organisé 2 autres événements sur la ville durable:10 ans de charte des services essentiels co-organisé avec l'Institut de la gestion déléguée, Veolia Environnement, et Villes durables et cohésion territoriale, enjeux stratégiques pour un futur durable co-organisé avec CGLU.

6e Forum urbain mondial de l'Eau, Marseille (France), mars 2012

Le PFVT a organisé le 14 mars 2012 une session plénière dans le cadre du segment autorités locales et régionales du Forum sur le thème "La gouvernance de la fourniture des services de base (en particulier eau et assainissement) dans le cadre de la décentralisation dans les pays en développement." Co-présidée par M. Josep Roig, Secrétaire général de Cités et Gouvernements Locaux Unis et M. Joan Clos, Directeur exécutif d'ONU Habitat, cette session à laquelle ont activement participé deux membres du PFVT Veolia environnement et l'Institut de la gestion déléguée, a permis de valoriser le rôle de chef de file confié par ONU Habitat à la France pour la mise en œuvre des Lignes directrices internationales sur la décentralisation et l'accès aux services de base pour tous (5 programmes pilotes appuyés par le MAE : Sénégal, Burkina Faso, Laos, Togo et aux Comores), ainsi que l'appui du MAE à l'élaboration du rapport mondial GOLD 3 de CGLU portant sur cette même thématique.

 

 


fin